A Propos

Women who seek to be equal with men lack ambition.

Timothy Leary

And men who want to know their place come to me.

Mistress Euryale mesure 1,71 m ; blonde aux yeux verts. Elle a dominé à Paris pendant plusieurs années ; passionnée par le BDSM, elle a été active dans la scène parisienne et européenne pendant une dizaine d'années.

En fin d'année 2017, elle a écouté une autre de ses passions et s'est installée en Chine, où elle est aujourd'hui basée.

Elle visite régulièrement : l'Austraie, Singapour, la Suisse, la Belgique, Londres et bien sûr la France.

Quelques mots-clés ?

Pour n'en citer que quelques uns... Cinéma, Aviation, Erotisme, Photographie, Sports de combat, Arts Martiaux, Culture/Arts chinoise, Gastronomie.

On me demande parfois comment j'en suis venue au BDSM. La réponse est simple : j'ai su très tôt que j'étais une adepte, ayant passé une grande partie de mon adolescence à lire les auteur.e.s français.e.s et européen.ne.s passionné.e.s par le sujet. Catherine Robbe-Grillet, Pauline Réage, Marquis de Sade, Pierre Bourgeade, Sacher-Masoch, pour ne citer que les plus classiques, ceux qui ont éveillé ma curiosité intellectuelle. Plus tard je découvrirai Guibert, Nin, Dustan, Haraway, Navarre, Despentes, Butler, mes classiques personnels, mais c'est une autre histoire.

Je suis une exploratrice, ainsi la connaissance n'a que peu de valeur à mes yeux si elle n'est pas mise en pratique le moment venu - le plus tôt est le mieux. A Paris et en Europe, j'ai très vite cherché à expérimenter les pratiques et relations BDSM, alors que les relations dites "vanilles" (non BDSM) n'avaient que peu attiré mon attention.

Pendant plusieurs années, j'ai joué, pratiqué, voyagé, avant de m'installer à Paris en tant que Dominatrice Professionnelle. Lorsqu'on est passionnée et douée pour quelque chose, pourquoi ne pas faire cela en tant que professionnelle ? J'ai ainsi acquis la savoir-faire d'une "prodomme" et continué ma propre initiation : de relations intimes, je passais aux relations impermanentes.

 

L'espace d'une séance, je crée un espace sain, "safe" et consensuel dans lequel j'accompagne mes soumis ou mes patients dans un espace-temps où tous les fantasmes - de leur soumission - sont permis, une fois discutés en amont. De ces relations impermanentes naissent des complicités changeantes ;  le baromètre des relations de domination/soumission étant passionnant et infini.

Si j'ai beaucoup pratiqué les plaisirs du sadomasochisme, entraînant mes soumis dans les récifs de mon sadisme sur le plan physique, j'ai exploré ensuite plus profondément les aspects psychologiques des jeux BDSM à travers les roleplays, ou jeux de rôle. Me glissant dans la peau d'une boss sans merci (ma favorite), d'une infirmière sadique ou d'une petite amie tyrannique, je me plais à jouer l'espace d'une scène un personnage réaliste et cruel, afin de jouer avec vos penchants d/s et s/m pour faire ressortir vos petits secrets enfouis.

Je conçois ma domination comme une pratique aux frontières de l’art, dans une perspective spontanée et créative. Après de nombreuses années d'expérience, je maîtrise les mille et une manières de jouer avec vos désirs les plus profonds et de révéler vos faiblesses afin d'en prendre possession. Vous découvrirez vos limites, que ce soit dans la servitude, l’humiliation, l’endurance à la douleur ou le plaisir. Je peux me délecter de l'effroi que traduira votre visage, ou de la joie de votre soumission volontaire. Vous goûterez alors à la tendresse ou au sadisme dans mon regard, ou à un délicat mélange des deux.

 

Au delà de ces singularités, ma vision gynarchiste s’étend bien au-delà de ce simple terme, gynarchie, que vous vous satisfaites à employer sans le comprendre – vraiment. La domination telle que je la pratique est un jeu dont je me délecte, et le terme de maîtresse un titre qui me sied – mais il n’y a pour moi pas besoin de maîtresses, de déesses, de dames ou de lady : il n’y a que des femmes, en cela naturellement supérieures à vous.

On me pose parfois la question de ma recherche : quel type de soumis j’apprécie particulièrement. Je n’ai pas de réponse précise, mais je peux avancer que j’aime l’intelligence et la curiosité. Je considère que votre intelligence et votre curiosité naturelle s’exprimera dans nos séances et dans notre relation et imprégnera votre attitude et votre vision du bdsm, pour mon plaisir personnel.

La dévotion à mon égard va de soi.

Pour en savoir plus sur moi, vous pouvez me suivre sur les réseaux sociaux.

J'utilise quasi quotidiennement Twitter, souvent Fetlife.

  • Twitter
  • Facebook
  • Instagram
  • Tumblr Social Icon
  • fetlife mistress euryale
  • onlyfans
  • Twitter - Black Circle
  • fetlife mistress euryale
  • Facebook - Black Circle
  • Tumblr - Black Circle
  • Instagram - Black Circle

​© 2019 - Mistress Euryale | Hong Kong Dominatrix | International French Mistress in HK, Paris, Australia, Singapore, Switzerland, Belgium

hkdom@pm.me | Diary of a Dominatrix | Newsletter