Un tiramisu

February 27, 2018

Une autre lettre, de la part de Pierre, en Octobre 2015.

 

 

C’était un tiramisu.
Il avait été préparé le jour même.

 

J’ai tenu à apporter quelque chose de spécial a ma Gorgone.. . Mes souvenirs d’enfance (et la « mythologie » familiale) m’incitèrent a m’arrêter chez Angelina : un mont blanc et un cheese cake au deux citrons patiemment glanés auprès de serveurs stylés du 19ème – mais égarés à notre époque- furent donc mon écot à ma déesse.

 

Tout comme deux magnifiques paires de souliers aux talons vertigineux qui ont aussi été déposés en signe d’allégeance à ses pieds.

 

Donc un tiramisu…

 

Une fois les yeux bandés il m’a été servi dans une gamelle. J’avais ordre de ne pas salir le bandeau tout en dégustant le tiramisu. Peut on dire déguster lorsqu’on est a 4 pattes, les fesses en l’air et le dos courbé pour manger une pâtisserie ?

 

Je me suis retrouvé dans une position d’animal. A me comporter comme un animal. Et je me suis retrouvé à aimer cela. Les caresses et les encouragements ont achevé de me rendre heureux.

 

Puis est venu le temps du dressage. Des pincées. Mais aussi, j’imagine, une roue dentée sur les tétons. J’en ai alors découvert la sensibilité. La douleur était extrême et me faisait couiner. La douleur infligée n’était supportable que par les caresses et encouragements de ma Gorgone.

 

Devenu chien j’ai alors été contraint et conduit dans une pièce comme s’il s’agissait d’une niche.

 

Toujours lanciné par la douleur des mes seins je me suis mis sur le flanc, en position fœtale, entouré de chaussures (j’ai entendu qu’elles ont été délicatement posées tout autour de moi), un peu à la manière de pierres autour d’une ancienne sépulture, ou d’armes de siège autour d’une forteresse a faire tomber.

 

Ma volonté était déja vaincue. Le savait elle ? […]

 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Featured Posts

Souvenirs de mes séances

February 27, 2018

1/2
Please reload

Recent Posts

August 1, 2019

August 12, 2018